Infographie

Sécurisation de vos données de santé sur le cloud

Il n’est pas étonnant que vous soyez préoccupé par la confidentialité et la sécurité des informations de santé protégées (PHI) sur le cloud. La quantité de données volées n’a jamais été aussi importante qu’en 2019, année lors de laquelle 7,9 milliards de dossiers ont été piratés.

Le secteur de la santé est le secteur le plus piraté. Le coût d’un dossier piraté revient en moyenne à 429 dollars, le plus élevé tous secteurs confondus.

Le secteur de la santé doit en outre faire face à des défis particuliers. Il doit en effet se protéger contre les cyberattaques conçues pour compromettre les informations confidentielles de santé protégées tout en garantissant la confidentialité des patients et la conformité avec le RGPD, la CNIL, le HDS, la certification TISAX, et toute autre réglementation relative à la confidentialité dans le domaine médical.

  • Le coût moyen d’une violation de données dans le secteur des soins de santé est de 6,45 millions de dollars.
  • 73 % des violations de données du secteur sont occasionnées par des actions non autorisées ou involontaires de la part d’employés.
  • Les violations de données dans le domaine médical peuvent être très longues à identifier, la durée pouvant atteindre 236 jours.

Pourquoi ? Le manque de contrôles technologiques destinés à protéger les données et à mettre en place des stratégies constitue l’un des plus grands défis auxquels les organisations de santé font face.

Téléchargez l’infographie pour en savoir plus sur l’équilibre de la confidentialité des données et de l’accès sécurisé aux informations de santé protégées.